Les plans de santé à court terme non-Obamacare sont en hausse

Les plans de santé à court terme non-Obamacare sont en hausse
4.9 (98%) 32 votes
 

En ce qui concerne les besoins en matière de soins de santé, American Airlines recherche des alternatives moins coûteuses. Ceux qui n’ont pas besoin d’énormes services médicaux ont d’autres options. Même s’ils ont des exigences médicales mensuelles ou trimestrielles, s’ils peuvent économiser suffisamment de primes, ils peuvent également réduire la couverture. La bonne nouvelle est qu’il existe des plans alternatifs ici, et à mesure que 2018 se poursuit, leur demande continuera de croître.

L’administration Trump a signé un décret à l’automne 2017 pour étendre le plan de soins de santé à court terme de la limite actuelle de 90 jours à l’ensemble des 365 jours du passé. Ces types de politiques ne peuvent pas remplacer le plan ACA, mais offrent aux individus et aux familles plus de choix pour répondre à leurs besoins en matière de soins de santé.

C’est une bonne nouvelle pour les millions d’Américains qui ne sont pas éligibles aux subventions médicales fédérales et qui ne peuvent pas payer les primes d’assurance ACA. En libérant de l’argent durement gagné, ils peuvent le réinvestir dans l’économie, la retraite, l’université ou dans d’autres domaines qui en ont besoin.

Les plans à court terme font référence aux plans de santé non qualifiés ACA qui n’ont pas besoin de couvrir les maladies existantes ou certaines prestations de santé de base (EHB) stipulées par ACA (Obamacare) couvertes par des plans qualifiés ACA.

Ces avantages comprennent:

  • Soins maternels et néonatals

  • Services de santé mentale et de troubles liés à la toxicomanie

  • Avantages spéciaux pour la santé préventive, tels que les examens de routine, les mammographies, les dépistages du cancer, etc.

  • Services pédiatriques (soins bucco-dentaires et vision)

S’il n’y a pas de telle politique, un plan à court terme est un bon choix. L’assurance devrait couvrir des choses soudaines et coûteuses que vous ne pouvez généralement pas vous permettre. Vérifiez votre assurance habitation et automobile. Ils couvrent les risques imprévus à coût élevé que vous ne pouvez pas vous permettre. C’est exactement ce que fait le plan médical à court terme.

L’extension du plan médical à court terme du maximum actuel de 90 jours au maximum de 365 jours prendra effet le 1er mai. Après cette date, vous pouvez faire une demande auprès d’une compagnie d’assurance qui offre un plan à court terme, qui n’a pas un maximum de 90 jours.

L’autorisation personnelle est un autre inconvénient de 2018. Selon l’IRS, les plans médicaux à court terme ne sont pas des plans conformes à l’ACA. Lorsque vous soumettez des impôts en 2018, les plans médicaux à court terme seront soumis à des pénalités fiscales. Il existe d’autres solutions. Vous devrez trouver des professionnels dans le domaine pour plus d’informations. Pour l’année d’imposition 2019, cette pénalité fiscale n’existe plus.



Source by Butch Zemar