Guide de la nouvelle Loi sur la sécurité de l’épargne-retraite

Guide de la nouvelle Loi sur la sécurité de l’épargne-retraite
4.9 (98%) 32 votes
 

La nouvelle «loi sur la sécurité» a été promulguée en décembre 2019. Ses deux aspects clés sont la capacité à permettre aux gens d’économiser de l’argent pendant de plus longues périodes et la capacité d’augmenter la demande de fonds de retraite. La plupart des dispositions de la loi sont entrées en vigueur le 1er janvier, et le solde prendra effet en 2021. Il y a 15 parties différentes dans le premier chapitre de la loi, qui seront discutées ci-dessous.

Question 1: Augmenter et conserver l’épargne-retraite

Article 101: Augmenter l’épargne-retraite en augmentant la limite de la sphère de sécurité pour l’enregistrement automatique

Selon la réglementation, le régime de cotisation automatique admissible de 10% de l’ancien régime de retraite peut désormais être porté à 15%, sauf pour la première année de participation des salariés.

Article 102: Simplifier les règles de la sphère de sécurité 401 (k)

Cette règle dispense l’exigence d’un avis de refuge, mais permet toujours aux employés de mener ou de modifier des élections au moins une fois par an. Le règlement permet également la modification du statut non électif à tout moment avant le 30e jour avant la fin de l’année du programme.

Article 103: Augmenter la ligne de crédit pour les frais de démarrage du régime de retraite des petites entreprises

Cette règle permet aux petites entreprises d’élaborer plus facilement des plans de retraite. Le projet de loi offre aux petits employeurs un crédit de 250 $ pour un régime de retraite en démarrage pour chaque employé non rémunéré qui est admissible aux régimes de retraite en milieu de travail. La limite de crédit minimale disponible est de 500 $ et la limite de crédit maximale est de 5 000 $.

En outre, une nouvelle ère de régimes multi-employeurs (MEP) pourrait se produire, pas seulement pour les petites entreprises. Ces députés permettent aux employeurs indépendants de développer conjointement un plan de retraite unique pour tous les salariés. Ces eurodéputés peuvent réaliser de plus grandes économies d’échelle, réduisant ainsi les coûts du programme et potentiellement les responsabilités fiduciaires de l’employeur, selon le député européen.

Il convient de noter que ces régimes à employeurs multiples ne doivent pas être confondus avec les régimes à employeurs multiples, qui sont des régimes de retraite mis en place par deux ou plusieurs employeurs indépendants sur la base de conventions collectives avec un ou plusieurs syndicats. De nombreux régimes multi-employeurs sont en difficulté financière.

Article 104: Crédit d’inscription automatique pour les petits employeurs

Si le régime de retraite de l’employeur comprend une inscription automatique, il peut se voir offrir un crédit d’un montant maximal de 500 $ (qui peut être utilisé pendant 3 ans). De plus, les employeurs qui basculent leurs régimes existants vers un système d’inscription automatique seront admissibles à ce crédit.

Article 105: Paiement de certaines bourses et allocations imposables autres que les frais de scolarité en compensation de l’IRA

Les règlements n’autorisent pas les bourses d’études supérieures et post-doctorales et les bourses non scolaires à être considérées comme une compensation, ni utilisées comme base pour les contributions de l’IRA. Cette disposition permettra à ces étudiants de commencer à épargner pour leur retraite et d’accumuler une épargne-retraite fiscalement avantageuse.

Article 106: Abolir l’âge maximum du paiement traditionnel de l’IRA

Cette règle modifie la limite d’âge précédente de 70 ans et demi pour les contributions IRA et permet désormais aux employés de contribuer tant qu’ils travaillent encore.

Article 107: Programmes pour employeurs qualifiés qui interdisent les prêts par carte de crédit et autres arrangements similaires

Le règlement interdit la distribution de prêts planifiés au moyen de cartes de crédit ou d’arrangements similaires, contribuant ainsi à préserver l’épargne-retraite. Cette règle garantit que les prêts planifiés ne sont pas utilisés pour des achats quotidiens ou de petite taille.

Article 108: Transférabilité des options de revenu viager

En bref, si les employés quittent leur employeur actuel, ils peuvent reporter leur investissement de revenu à vie à un autre 401 (k) ou IRA. Cette disposition permet également aux promoteurs de régimes plus facilement qu’auparavant de fournir aux participants au régime des rentes et d’autres options de revenu viager. En outre, la clause stipule que les administrateurs du régime 401 (k) doivent fournir une «déclaration de divulgation à vie» annuelle aux participants au régime. La déclaration de divulgation montrera aux participants combien d’argent ils peuvent obtenir chaque mois si le solde total de leur compte 401 (k) est utilisé pour acheter des rentes.

Article 109: Traitement des comptes séquestres lorsque le plan de l’article 403 (b) prend fin

Sous la direction du ministère des Finances, si l’employeur met fin au compte de garde 403 (b), la distribution requise pour obtenir la résiliation du plan peut être la distribution d’un seul compte de garde. Le compte de dépôt distinct sera conservé en tant que compte de dépôt 403 (b) sur une base différée jusqu’à ce que le paiement soit effectué.

Article 110: Clarifier les règles des comptes de revenu de retraite liés aux organisations contrôlées par l’Église

Cette disposition précise quels employés peuvent être couverts par des régimes de retraite formulés par des organisations contrôlées par l’Église.

Article 111: Permettre aux travailleurs à temps partiel de longue durée de participer aux régimes 401 (k)

À compter de 2021, cette règle obligera les employeurs à maintenir un régime 401 (k) et à fournir le régime à tout employé qui travaille plus de 1000 heures par an ou plus de 500 heures en trois années consécutives, à l’exception des employés qui négocient collectivement.

Article 112: Exonération des amendes des régimes de retraite individuels à la naissance ou à l’adoption

Selon la réglementation, les parents ne peuvent pas retirer plus de 5000 $ de dépenses admissibles de leur compte de retraite dans l’année suivant la naissance ou l’adoption; cependant, si les parents attendent plus d’un an, ils devront payer une amende de 10%. De plus, les deux parents ont le droit de retirer 5 000 $ de leur compte de retraite; les retraits ne sont pas limités aux parents seuls. Enfin, à moins que les parents ne retournent les fonds de retrait, les parents seront redevables de l’impôt sur le revenu au moment du retrait.

Article 113: Augmentation de l’âge de la date de début requise pour la distribution obligatoire

Cette nouvelle règle n’oblige pas les retraités à avoir un compte de retraite (IRA) ou un régime de retraite parrainé par l’employeur à l’âge de 70 ans et demi pour exiger des retraits (ou la distribution minimale requise-RMD), mais permet à ces personnes d’atteindre 72 ans. Ans, jusqu’à ce qu’ils doivent commencer à fabriquer du RMD.

En outre, le projet de loi annule l’IRA «étendu». Les bénéficiaires de l’IRA non-conjoint ne peuvent plus «acquérir» RMD du compte hérité tout au long de leur cycle de vie. Au lieu de cela, ces bénéficiaires doivent recevoir des fonds IRA dans les 10 ans après le décès du propriétaire de l’IRA. Pour certains bénéficiaires non-conjoints, il existe quelques exceptions à la nouvelle règle des 10 ans; y compris les mineurs, les personnes handicapées, les bénéficiaires de maladies chroniques ou les bénéficiaires qui ont 10 ans de moins que le propriétaire de l’IRA décédé.

Article 114: Allégement des pensions des journaux communautaires

Cette clause prévoit un financement de pension pour les commanditaires du programme de journaux communautaires en augmentant les taux d’intérêt pour calculer ces obligations de financement à 8%. Cette section prévoit également une période d’amortissement de 30 ans, une augmentation par rapport aux 7 années précédemment prévues.

Article 115: Compensation des frais infirmiers exclus à titre de compensation pour la fixation des plafonds de pension

Cette disposition permettra aux travailleurs de la santé familiale de contribuer à un régime de retraite ou à un IRA en modifiant les articles 415 (c) et 408 (o) du code, stipulant que les difficultés de paiement des soins exonérés d’impôt doivent être prises en compte dans le calcul du plafond de cotisation déterminé. maquillage. Plan et IRA.

Le projet de loi contient une disposition qui alourdit le fardeau de l’observation des promoteurs de régime. La «loi sur la sécurité» stipule que dans le formulaire annuel 5500 tardif, incomplet ou inexact, une amende journalière sera majorée. L’amende quotidienne est passée de 25 $ US à 250 $ US, et l’amende maximale pour chaque rapport annuel a été augmentée de 15 000 $ US à 150 000 $ US.

Le résumé ci-dessus est destiné à fournir une compréhension générale du premier titre de la «Loi sur la sécurité» et n’inclut pas tous les détails de chaque clause. Les particuliers et les entreprises devraient consulter des avocats ou des planificateurs financiers qualifiés pour comprendre comment la Loi sur la sécurité affectera leurs régimes de retraite.



Source by Mark Johnson, Ph.D., J.D.